Vous êtes ici : Accueil > La revue > Numéro 6 > Foreword

Foreword

frPublié en ligne le 06 mars 2017

1This publication is the result of a workshop which aim was to give the opportunity to teachers and researchers to exchange about teaching practices, and about interlanguages ​​of learners of French as a foreign language, in a contrastive approach. The workshop focused on learners who are native speakers of Less Widely Used and Less Widely Taught languages (LWULWT).  

2From a didactic point of view, there are only a few studies available permitting to future teachers to have an overall idea of ​​the difficulties encountered by learners native speakers of these languages ​​(e.g. Greek, Turkish, Croatian, Slovak, Polish, etc.), sometimes very different from French language despite their geographical proximity. From a linguistic point of view, this exchange allowed a contrastive approach revealing similarities and differences between the different interlanguages.

3This meeting succeeded to shed light on some myths, avoiding both the generalizations that could obfuscate the specificities of certain linguistic systems and the very partial knowledge of these publics, permitting to the participants to make a state of art, presenting at the same time several studies of cases.

4This volume brings together ten articles presenting the didactic and linguistic difficulties of these audiences. It is organized around singular axes which are tryingto illuminate the same object the same topic through different aspects:

5- the error analysis of nasal vowels by Fryni KAKOYIANNI-DOA, Monique MONVILLE-BURSTON & Spyros ARMOSTIS, the syntactic analysis of the sentence in a learner corpus by Anu TREIKELDER, the analysis of the lexicon by Ivan JOVANOVIĆ, and the analysis of the dictionaries by Witold UCHEREK,

6- the place of literature in the teaching of FFE (Justyna BAJDA and Monika GRABOWSKA who are approaching the same question from different angles but in a complementary way) or

7- the place of the intercultural (Rinetta KIYITSIOGLOU-VLACHOU) and of the multimodality and of the role of gesture (Can DENIZCI).

8Two other articles are devoted to bringing a macrovision of the themes cited above. Maciek SMUK’s paper highlights the problem of different barriers to creativity in the context of learning, while Selena STANKOVIĆ analyzes the attitude and motivation of non-specialist learners who learn French as a foreign language.

9This set of articles allows a first reflection on learners who are native speakers of Less Widely Used and Less Widely Taught languages (LWULWT),​​while questioning what motivates learners to learn French but also what can prevent them to learn, these reasons being linguistic or socio-psychological related.

Pour citer cet article

Freiderikos Valetopoulos, Sanja Boskovic, Julie Rançon (2017). "Foreword". Revue du Centre Européen d'Etudes Slaves - Numéro 6 | La revue.

[En ligne] Publié en ligne le 06 mars 2017.

URL : http://etudesslaves.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=1253

Consulté le 23/06/2017.

A propos des auteurs

Freiderikos Valetopoulos, Sanja Boskovic, Julie Rançon

Freiderikos Valetopoulos est Professeur en Sciences du Langage - FLE à l’Université de Poitiers et membre du laboratoire FoReLL (EA 3816). Il est responsable du Master Didactique des Langues et du FLE/S et directeur du Centre FLE. Ses recherches portent sur l’analyse syntaxico-sémantique des prédicats psychologiques dans une approche contrastive, ainsi que sur l’analyse de l’appropriation du FLE à partir d’un corpus d’apprenants. Ses principales publications concernent l’interface syntaxe/sémantique et la didactique des langues. Il est co-auteur du livre Sémantique de la cause aux éditions Peeters et co-éditeur des volumes collectifs Les compétences en progression : un défi pour la didactique des langues, Des sentiments au point de vue : études de linguistique contrastive et L’Exemple et le corpus : quel statut ?. *** Sanja Boskovic est Maître de conférences en langue et civilisation à l’université de Poitiers, spécialiste du serbo-croate et membre du laboratoire MIMMOC EA3812. Elle travaille sur l’identité et la mémoire culturelle des Slaves du Sud. Elle est coordinatrice du projet de la création du Centre Européen d’Etudes Slaves (CEES). Dernières publications : Kosovski kulturološki mit, [Le mythe culturel de Kosovo], monographie, Ed. Glasnik, Belgrade, 2014, 488. p. ; Sanja Boskovic (2013). "Les survivances du paganisme slave dans les rites funéraires serbes". Revue du Centre Européen d'Etudes Slaves - Numéro 2 | La revue | Imaginaire collectif slave et construction identitaire. [En ligne] Publié en ligne le 06 juin 2013. URL : http://etudesslaves.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=395; « Le dictionnaire khazar ou l’iconographie éclectique de Milorad Pavić », in Actes du colloque international : La littérature serbe dans le contexte européen, Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3, 2012, http://www.serbica.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=522:colloque-boskovic&catid=157;                                          ***Julie Rançon – Maitre de conférences en Sciences du Langage à l’Université de Poitiers. Responsable de la Licence Parcours FLE. Chercheuse au laboratoire FoReLL EA3816 spécialisée en didactique des langues. Ses recherches ancrées en sciences du langage (étude des formes d’expression linguistiques, interlinguistiques et extralinguistiques) s’organisent autour d’une dynamique transdisciplinaire intégrant la didactique des langues, la pédagogie, la psycholinguistique et la psychologie cognitive. Plus spécifiquement, son travail de recherche s’alimente de pratiques d’enseignement auprès de publics d’étudiants, d’adultes, principalement en situation pédagogique. Deux axes principaux s’en dégagent : La didactique cognitive des langues et du Français Langue Etrangère et Seconde plus précisément ; Et l’analyse discursive d’interactions orales produites en situation d’enseignement et d’apprentissage des langues (maternelle et étrangère). Les outils d’analyse empruntés aux sciences du langage sont de deux ordres pour l’étude de situations didactiques (apprenants dans un cours de langue) : la grammaire conversationnelle (Kerbrat-Orecchioni, 2005) enrichie des apports de l’analyse interactionnelle (Mondada, 2000, 2009 ; Sinclair et Coulthard, 1975) et la sémantique pragmatique (Rastier,  1991 ; Moeschler, 1985). Cet espace de recherche montre sa volonté de traiter, à partir des interactions didactiques, les discours explicatifs (description, analyse et comparaison).

Articles du même auteur :

Image d'accroche du Numéro 6

Numéro 6 - Enseigner le français langue étrangère à des apprenants natifs de langues modimes

Le sixième numéro de la Revue du Centre Européen d’Études Slaves regroupe des communications présentées lors de la Journée d’études consacrée à Enseigner le français langue étrangère à des apprenants natifs de langues modimes tenue les 24 et 25 septembre 2015 à la MSHS de l’Université de Poitiers. Cette manifestation scientifique, soutenue par l’AUF et la DRI de l’Université de Poitiers (projet GSI), a été organisée par les deux laboratoires FoRell EA3816 et MIMMOC EA3812 ainsi que le CFLE et le CEES. Les auteurs de présents articles sont des enseignants et chercheurs en linguistique et littérature provenant d’universités de Pologne, de Serbie, de Grèce, de Turquie, de Chypre et d’Estonie.



Contacts

Revue du Centre Européen d'Etudes Slaves

Université de Poitiers
Maison des Sciences de l'Homme et de la Société
Bâtiment A5
5, rue Théodore Lefebvre
86000 Poitiers - France
susan.finding@univ-poitiers.fr

Abonnez-vous

Recevez en temps réel les dernières mises à jour de notre site en vous abonnant à un ou à plusieurs de nos flux RSS :

Informations légales

ISSN électronique : 2274-7397

Dernière mise à jour : 16 mars 2017

Crédits & Mentions légales

Edité avec Lodel.

Administration du site (accès réservé)